Zouratié Koné

Zouratié Koné, chanteur, musicien et fabriquant d’instruments de musique, est née à Bobo Dioulasso, Burkina Faso et a vécu au Mali et en Côte d’Ivoire.

Maître percussionniste issu d’une famille de Griots (artistes-guérisseurs traditionnels) et éduqué dans une culture orale, ce musicien hors pair s’est approprié de multiples instruments de la tradition ouest-africaine (djembé, dundun, talking drum, longa, kora, ngoni, balafon) et connaît des centaines de rythmes et traditions musicales différents provenant de la région mandingue de l’Afrique de l’Ouest, ainsi qu’un large éventail de chansons.

Il continue à explorer la tradition musicale mandingue. En 2021 il a commencé un nouveau projet musicale avec le Griot malien Kandiafa, le Diurukuma beat (Toli Toli).

En 2019, il démarre un projet musical qui allie musique électronique et musique Mandingue, Electro Mandingo Groove, avec le musicien et producteur italien Pietro Nicosia. En juillet 2020, leur première chanson Sogni a été publiée par l’étiquette discographique Orianna / Sony Music.

En 2017 il crée son propre groupe musical de Afro Jazz Mandingue, ZKE! Zouratié Koné Ensemble.

Depuis 2017 il est co-directeur artistique, avec Ombretta Moschella, de l’organisation à but non lucratif Amu Les Griots. L’organisation est basée en Belgique et agit pour la promotion des Arts et du patrimoine culturel géographique et humain des pays d’Afrique de l’ouest et la rencontre de cultures. Elle a un centre culturel associé à Bobo Dioulasso, Burkina Faso.

Depuis 2013 il est professeur à l’académie d’été AKDT avec 2 stages sur les « Rythmes et instruments d’Afrique de l’Ouest », et l’atelier « Afro Jazz Mandingue » sur la musique du groupe Zouratié Koné Ensemble.

Depuis 2013 il fait partie du groupe musical Afrikan Protokol, un sextet afro-jazz belge, et il tourne avec la chanteuse sud-africaine Tutu Pouane, avec Sébastien Haciane et Stefano Cinti.

Il a joué avec des musiciens comme Selif Keita, Baaba Mal, Cheick Tidiane Seck, Tiken Jah Fakoly, Oumou Sangaré.

En 2010, au Burkina Faso, il a créé le groupe musical de percussions talking drum, Alakagne.

Pin It on Pinterest

Retour haut de page